ADAS et conduite autonome
04.04.2024

ADAS et conduite autonome

Plus les véhicules sont modernes, plus la technique est complexe. Même les professionnels d’atelier expérimentés peuvent atteindre leurs limites. Pour les travaux sur les ADAS et l’étalonnage des différents systèmes, le savoir-faire et les systèmes de diagnostic et d’étalonnage modernes sont d’une grande aide.

Avec le CSC-Tool Digital, le CSC-Tool SE et le CSC-Tool Mobile en combinaison avec un appareil de diagnostic, Hella Gutmann propose des solutions efficaces pour les calibrages ADAS. Photo : Hella Gutmann

Ce qui attend les garagistes suisses en matière d’ADAS et aussi dans la perspective de la conduite autonome sera présenté dans une exposition spéciale lors du 7e Swiss Automotive Show, les 30 et 31 août 2024 à Berne.

Les ADAS (Advanced Driver Assistance Systems), ou plus simplement les systèmes d’aide à la conduite, font partie intégrante des voitures modernes. Ils vont de soi, tout comme les pneus. Qu’ils soient connus depuis longtemps, comme l’ABS et l’ESP, ou plus récents, comme les assistants de changement de voie et d’embouteillage, ils doivent tous pouvoir s’appuyer sur des signaux émis par des capteurs, des lasers, des ultrasons, des radars, des lidars ou des caméras. C’est la seule façon pour eux de percevoir correctement leur environnement et d’assurer ainsi une sécurité et un confort accrus. Les ADAS et leur calibrage jouent donc un rôle de plus en plus important dans le quotidien des garages et offrent des opportunités d’affaires supplémentaires lucratives.

Le nouvel outil CSC de Hella Gutmann souligne qu’il est possible de profiter de cette activité complémentaire sans avoir besoin d’un espace énorme dans l’atelier. En projetant des cibles d’étalonnage numériques à l’aide d’un projecteur à courte distance, l’entreprise propose une alternative intéressante qui n’est en aucun cas moins sensible, mais qui est nettement moins encombrante. Autre aspect pratique : même les modèles de véhicules les plus récents peuvent être calibrés, car les cibles de calibrage numériques sont actualisées en permanence et peuvent être facilement obtenues via l’application « CSC-Tool Digital ». Calibrer devient un plaisir ! 

Les innovations dans le domaine des phares sont également passionnantes, Forvia Hella ayant par exemple présenté un phare « durable » en 2024. Il se base sur un principe de construction entièrement nouveau, se contente de moins de composants et laisse de côté les composants purement décoratifs sans fonction. De plus, ce sont surtout des matériaux comme les bioplastiques ou les matières recyclées qui sont utilisés. Et le module d’éclairage nécessite nettement moins d’espace de montage grâce à une lentille optique très efficace. Les fonctions d’éclairage sont entièrement contrôlées par le logiciel, ce qui permet même des mises à niveau ultérieures. Pour plus de durabilité (et cela convient aux garagistes et à leur savoir- faire) les pièces détachées peuvent être remplacées et réparées. 

Chez Glavista, on montre tout ce qu’il est possible de faire aujourd’hui dans le domaine de la réduction dubruit, de l’éclairage des pièces et des vitrages à intensité variable. Parallèlement, les spécialistes des vitrages automobiles et des toits solaires savent tout ce qu’il faut savoir en matière de distorsion optique et de contrôle de la transmission lumineuse, afin que le vitrage automobile de remplacement venu du coeur de l’Europe, qu’il s’agisse d’un pare-brise standard ou d’un prototype pour un produit de niche, puisse également être livré dans les plus brefs délais dans ton garage.

Le Smart Cockpit High Performance Computer de Continental doit regrouper les domaines du cockpit, de l’infodivertissement et des visualisations des systèmes d’assistance à la conduite. Photo : Continental

Bosch explique comment les capteurs intelligents jettent un pont entre le monde physique et le monde virtuel et l’importance de l’interaction avec les services en réseau. Dans ce domaine, les Allemands disposent d’une expérience de plusieurs décennies et sont préparés, avec des capteurs et des systèmes intelligents déjà prêts pour la production en série, à franchir la prochaine grande étape dans la mobilité : la conduite automatisée et autonome. En effet, Automated Valet Parking, la première fonction de parking sans conducteur au monde conforme à la norme SAE niveau 4, qui permet aux voitures de circuler seules dans des parkings étroits, n’est qu’un début ! Et l’équipementier Continental étend ses fonctions logicielles automobiles avec des algorithmes basés sur l’IA afin d’améliorer leur fiabilité et la sécurité de la conduite autonome. Les perturbations des données sont ainsi minimisées et l’efficacité des données est garantie. C’est la seule façon de développer des solutions matérielles fiables, rentables et faciles à entretenir pour la production de masse.

L’exposition spéciale « ADAS et conduite autonome », qui se tiendra au Swiss Automotive Show les 30 et 31 août 2024, donnera un bon aperçu et une première approche de tous ces champs de développement : à ne pas manquer !

Le nouveau concept de projecteurs de Forvia Hella allie durabilité, fonctionnalité et performance sans incidence sur les coûts. Photo : Forvia Hella

Cela pourrait aussi vous intéresser